Sidom Creully - Vous triez, nous collectons, ils valorisent SIDOM de Creully

Espace élus

Déchets recyclables

Points de collecte et points d'apport volontaire

 

Corps plats

Verre

Consignes de tri

Le tri et la valorisation des déchets ont un impact environnemental important. Chacun d’entre nous peut faire un geste afin d’éviter le gaspillage et les pollutions, en favorisant et en développant le recyclage. Le SIDOM a pour objectif d’encourager les gestes du tri, car la collecte sélective permet l’économie de précieuses ressources naturelles grâce au recyclage. Le citoyen est le premier maillon de cette chaîne. Sans son implication rien n’est possible.

TRIER, C’EST FACILE ET UTILE !

Dans le sac jaune, les emballages recyclables vides et le papier : briques alimentaires, cartonnettes, bouteilles et flacons plastiques avec les bouchons, boîtes de conserves, canettes métalliques, aérosols vides, journaux, revues, magazines, prospectus publicitaires, enveloppes, papier cadeau.

Mais, JE NE JETTE PAS :

  • Tous les plastiques autres que les bouteilles et flacons, à savoir : pots de yaourts, pots de crème ou de beurre, barquettes polystyrènes, sacs plastiques, blisters, emballages plastiques de médicament
  • Cartons souillés, essuie-tout, verre, vaisselle, ampoules et papiers peints
  • Les déchets verts : tontes de pelouse, feuilles, branches et arbres coupés

Que doit-on mettre dans le conteneur à verre ?

Uniquement le verre d’emballage de couleur verte, transparente ou brune : bouteilles, flacons, bocaux et pots. Attention, ne pas jeter tout ce qui est porcelaine, faïence, grès, carrelage, terre, pierres, graviers, ciment, bois, métaux… Ni de verres spéciaux, tels que les ampoules d’éclairage, lampes, cristal, vaisselle en verre, verre culinaire, miroir...

Que faire de mes biodéchets (déchets de cuisine et déchets verts) ?

Je peux utiliser les restes de repas, épluchures de fruits et légumes, filtre et marc de café, sachet de thé, coquilles d’œufs, essuie-tout, fleurs fanées, tonte, feuilles, mauvaises herbes non grainées, copeaux et sciure de bois… pour pratiquer le compostage individuel ou les déposer sur une plateforme de compostage collectif. Le compostage c’est la transformation des déchets en un engrais naturel : le compost. Il permet de réduire de 40 kg notre poubelle.

Où vont mes déchets verts ?

2 solutions :

  • le compostage à domicile
  • l’apport en déchèteries

Je trie les déchets ménagers spéciaux (toxiques) : ampoules, piles, cartouches. Ces déchets peuvent être déposés en déchèteries. Des bornes sont également à votre disposition dans les grandes surfaces commerciales.

J’offre une seconde vie à mes textiles, linges et chaussures usagés. Tous les textiles, chaussures ou maroquinerie, mêmes usés ou déchirés, ont de l’avenir.

Vos vêtements seront réutilisés dans l’état ou transformés pour la fabrication de nouveaux produits. Plusieurs solutions sont à votre disposition pour les déposer :

  • Un conteneur sur la voie publique ou privée (parking, centres commerciaux…),
  • Un espace dédié sur les déchèteries de Creully et Bretteville l’Orgueilleuse,
  • Une antenne locale d’association.

Petits conseils : rassemblez vos articles propres et secs (même si usés ou tâchés) ; les déposer dans un sac ; attachez les chaussures par paire (par les lacets ou avec un élastique) car ils risquent de se séparer à l’ouverture du sac ; pas besoin de repasser les textiles ou le linge. Renseignements : SEROC au 02 31 51 69 60 Trouvez le point d’apport volontaire le plus proche de chez vous sur www.lafibredutri.fr

Les refus de tri

Ce sont les déchets mis par erreur dans les sacs jaunes et qui n’ont rien à y faire (exemple : bouteilles en verre, bouteilles en plastique contenant encore des liquides et d’objets en plastique non recyclables tels que les pots de yaourts, les barquettes de beurre, les pots de fleurs, les suremballages et sacs en plastique, …). En centre de tri, ces déchets sont refusés. Leur élimination coûte cher puisqu’ils sont d’abord collectés, triés, puis renvoyés en centre d’enfouissement avec les ordures ménagères, soit un transport et un traitement de plus. D’où l’intérêt de bien respecter les consignes de tri. Bien trier, on a tous à y gagner !

Valorisation

Dans le centre de tri, les emballages que vous avez triés et déposés en vrac dans les sacs jaunes ou les conteneurs d’apport volontaire sont déchargés sur un tapis roulant. Pour pouvoir être acheminés vers les différentes usines de recyclage, ils sont préalablement séparés par famille de matériaux (acier, aluminium, papier, carton, brique alimentaire, plastique opaque ou transparent) :

Les bouteilles et flacons en plastique

Triés en trois catégories : PEHD (plastique opaque tel que bouteilles de lait, flacon de lessive, shampooing), PET clair (bouteilles d’eau minérale) et PET foncé (bouteilles d’eau gazeuse).

Pressés et mis en balles pour optimiser leur transport vers les usines de recyclage.

Broyés en paillettes puis plongées dans l’eau, celles-ci sont transformées ensuite en de nouvelles matières plastique ou résine pour fabriquer de nouveaux objets.

Avec une tonne d'emballages en plastique PET recyclé, on fabrique :

  • 725 couettes
  • ou 1813 pulls polaires

Avec une tonne d'emballages en plastique PEHD recyclé, on fabrique :

  • 7 bancs publics
  • ou 68 bacs de collecte.

Les briques alimentaires et les cartonnettes

Triées

Mises en balles pour optimiser leur transport vers les usines de recyclage.

Les cartons sont déchiquetés et additionnés d'eau, puis malaxés pour obtenir une pâte liquide qui sera réintégrée dans la fabrication de papier hygiénique et essuie-tout.

Les emballages acier (boîtes de conserve, canettes) :

Constitué de fer, l’acier se recycle à l'infini.

Transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis transformé en bobines, en barres ou en fils

Servent à la fabrication d'objets : automobile, électro-ménager, mobilier, emballages...

Avec 1 tonne d'emballages en acier recyclé, on fabrique :

  • 1,4 voiture
  • ou 19 chariots de supermarché
  • ou 1229 boules de pétanque

Les emballages en aluminium (canettes, aérosols) :

Compactés en balles pour être transporté vers un centre d’affinage

Broyé puis fondu, l’acier est transformé en nouveau produit.

Fabrication des pièces moulées : carters de moteurs de voitures, de tondeuses ou de perceuses, des lampadaires de jardin, des montants d'étagères, des radiateurs....

Avec une tonne d'emballages en aluminium triée, on fabrique :

  • 106 chaises
  • ou 265 vélos
  • ou 530 trottinettes.

Acier, carton, plastique, verre, aluminium, papier, tous connaissent une seconde vie grâce au recyclage.

Le Verre (bouteilles et bocaux) :

Débarrassé de ses impuretés puis fondu à plus de 1500 degrés, il devient calcin, puis à nouveau du verre

Transformé en bouteilles, le verre peut prendre n’importe quelle forme : les bouteilles recyclées sont remplies et conditionnées au centre d’embouteillage.

Le papier

Collecté puis trié en centre de tri

Redirigé vers les usines de recyclage du papier.